Mots-clés de niche : le secret d’une stratégie de référencement réussie ?

Accueil > Conseil référencement > Mots-clés de niche : le secret d’une stratégie de référencement réussie ?

Les aspects techniques d’un site internet sont nécessaires au référencement. Mais ils ne sont pas suffisants ! Les mots-clés sont le vrai nerf de la guerre de toute stratégie de référencement. Il faut, en effet, avoir des contenus adaptés, afin de se faire une place au milieu des nombreux sites concurrents. Et pour que l’effort soit payant, il faut surtout que les expressions choisies intéressent votre cible de lecteurs ou de prospects. Quelle stratégie de contenu adopter ? Que sont les mots-clés “locomotives” ? En quoi les mots-clés de niche peuvent vous permettre d’atteindre vos objectifs webmarketing ?
mots-clés de niche

Comprendre les attentes de votre marché

Le référencement est avant tout une démarche de communication. Seulement, elle s’opère sur Internet. Qui dit communication, dit message, cible et objectif. Si l’objectif webmarketing est la prise de contact (générer des formulaires web) ou la vente (faire du chiffre d’affaires), il est important que le message tienne compte des besoins et des motivations du marché. Une place de choix est réservée, actuellement, aux smartphones et à la 4G. Il serait maladroit de communiquer, avec pour objectif de vendre, sur le premier Motorola ou Nokia (même si la nostalgie existe) et la technologie WAP. Le marché a évolué. Dans le webmarketing, il y a “marketing” : il faut s’en souvenir !

Comment identifier les mots-clés en référencement ?

Il existe plusieurs façons de trouver des mots-clés : Google Analytics, recherches associées Google, planification de mots-clefs via Google AdWords, etc. Internet regorge d’outils permettant de réaliser toutes sortes d’analyses sémantiques. Nous vous donnions récemment 5 conseils pour identifier les bons mots-clés. Au-delà des techniques, il faut bien comprendre que la communication doit porter sur des expressions utiles, c’est à dire saisies par les internautes ciblés et sur des expressions “accessibles”. Sur ce dernier point, l’intensité concurrentielle, comme l’effort à fournir pour garantir un positionnement haut et durable, sont à jauger.

Faut-il cibler les mots-clés locomotives ?

En référencement, il est important de travailler sur un top de 25 à 50 mots-clés, supposés être des “locomotives”. Les mots-clés “locomotives” sont des mots-clés permettant d’atteindre, en étant bien positionnés, un volume de visites important. Ces expressions sont généralement très convoitées par la concurrence. Les efforts à fournir, pour positionner une page web, sont en conséquence énormes (en termes de temps et d’investissement). Si vous êtes challenger sur votre marché et que vous avez un budget webmarketing moins fort que celui de vos concurrents, il est déconseillé de vous attaquer à ces mots-clés locomotives. Car, au mieux, votre site sera en 2ème ou en 3ème page des résultats de recherche (aucun sens, peu de résultats). De plus, certains secteurs d’activité n’ont pas de mots-clés locomotives. C’est d’ailleurs souvent une déception, lorsqu’on s’en rend compte ! Ainsi, vous aurez parfois beau être numéro 1, vous aurez seulement 100 ou 200 visites par mois en provenance du mot-clé visé. Alors, à quoi bon fournir un effort colossal et se démarquer des concurrents, pour si peu ?

Bâtir votre stratégie de référencement sur des mots-clés de niche

Les expressions locomotives restent importantes. Car, à défaut d’être travaillées de façon brute, elles servent de base à la stratégie de référencement et ouvrent une boite de pandore. En effet, combinées à d’autres mots-clés, elles peuvent former un mot-clé de niche. On appelle mot-clé de niche, un mot-clé qui génère peu de visites et, dont l’effort nécessaire pour bien positionner une page web est faible. Prenons un exemple dans le domaine des diagnostics immobiliers. Le terme “diagnostic amiante” peut être considéré comme un mot-clé locomotive (terme très recherché par les internautes). L’intensité concurrentielle est forte et il paraît compliqué de se positionner à moindre effort. En associant le terme “diagnostic amiante” à un matériau, comme par exemple “diagnostic amiante fibro ciment“, on se rend compte que la concurrence est 100 fois plus faible. Cela peut signifier qu’il est a priori plus simple de se positionner, mais qu’il faut s’attendre à ce qu’il y ait moins de recherches aussi.

Mots-clés référencement : développer votre sémantique de niche

La manière la plus courante de travailler sur des mots-clefs de niche, consiste à associer des mots-clés secondaires, à une expression “locomotive”. Il peut s’agir d’un objet ou d’une caractéristique. Par exemple : à “garage automobile”, on peut associer “voiture d’occasion” ou “pas cher”, ou encore “Colomiers”. Le développement de la sémantique peut être horizontal (exemple : “garage automobile” + “voiture d’occasion” ou “voiture neuve” ou “voiture de collection”) ou vertical (exemple “garage automobile” + “garage automobile” et “pas cher” et Colomiers”). Besoin de conseils ? Nous vous aidons à orienter votre stratégie de référencement : cliquez-ici !

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet

Laisser un commentaire