Les conseils gagnants pour avoir un site internet rentable

Accueil > Conseil référencement > Les conseils gagnants pour avoir un site internet rentable

Commençons par le début. Alors que certaines entreprises s’interrogent sur la nécessité d’avoir plusieurs sites internet, d’autres en sont encore au stade de savoir si le fait d’avoir un site est une bonne chose, compte tenu de leur activité. A première vue, la réponse est toujours oui. Car aujourd’hui, internet est un vecteur important de communication et une source non-négligeable de business. Le risque à dire “qu’avoir un site internet est indispensable, quel que soit son marché” est ainsi faible. Surtout pour les petites entreprises, dont la présence en ligne est supposée avoir un impact positif sur leur chiffre d’affaires et leur rentabilité. Mais qu’en est-il dans la réalité ?

site internet rentable

Avoir un site internet : l’embarras du choix

Choisir un site internet, c’est un peu comme choisir une voiture. Il y a ceux qui roulent en véhicule low-cost par souci d’économie, ceux attachés aux marques françaises, il y a les aficionados de bolides allemands, les fans de 4×4… Pour créer un site web, les entreprises ont l’embarras du choix. Elles peuvent s’adjoindre les conseils d’une agence de communication et utiliser l’outil de gestion de contenu web proposé (un CMS propriétaire, par exemple). Elles peuvent aussi développer un site internet avec l’aide d’une SSSI (le plus souvent avec un CMS Open Source). Enfin, elles peuvent également prendre une solution “site clef en main”, rapide à mettre en place, comme les solutions PagesJaunes.fr ou encore 1&1MyWebsite, pour n’en citer que deux. Bref, comme dans l’automobile, il y a tant de modèles, de marques et d’options, que le non-spécialiste peut avoir du mal à choisir le “moteur” de son site.

Le prix d’un site internet : un facteur souvent décisif

Conscients qu’avoir un site internet est incontournable, mais faute de s’y retrouver parmi les différentes offres du marché, beaucoup de dirigeants suivent l’avis des spécialistes du webmarketing (salariés ou conseil extérieur). D’autres, esseulés, fondent leur choix sur la seule variable prix et se focalisent sur les sites les moins chers. En pratique, il n’y a pas de bon ou de mauvais choix, car tout dépend de l’ambition que vous souhaitez donner à votre stratégie de communication sur internet et des produits ou services que vous désirez promouvoir. Si votre objectif est simplement d’informer vos clients et de mettre le lien de votre site internet sur un catalogue, une plaquette produit ou une carte de visite, vous n’aurez pas besoin d’investir 20.000 euros ! En revanche, si votre objectif est de conquérir des parts de marché, en ayant une visibilité nationale et en générant des demandes, la situation n’est pas la même. Le moteur de votre site – c’est à dire le CMS – devra être dimensionné par rapport aux performances recherchées. Cela est d’autant plus vrai, lorsque l’intensité concurrentielle est forte. Un CMS performant est un outil de gestion web qui, par son architecture et ses caractéristiques techniques, crée les conditions nécessaires à un bon référencement. Par exemple, le CMS devra permettre la réécriture des urls et le paramétrage des balises Title et Description (des configurations importantes pour le référencement).

La performance du site dépend de vos actions

On l’a vu, le choix de l’outil de gestion du site est important. Pour aller vite et doubler les concurrents, il faut un véhicule rapide et robuste. C’est la base. Pour le reste, c’est votre conduite qui fera la différence. La communication sur internet est un sport qui nécessite certaines aptitudes. La principale est de créer des pages avec des contenus adaptés, c’est à dire correspondant aux attentes de votre cible : les fameux mots-clés ! La technique est alors utile, mais elle ne fait pas tout. La performance – votre site en top position dans Google – est possible, seulement si les bons contenus sont publiés et optimisés. Lire notre article : comment trouver les bons mots-clés.

Comment mesurer la rentabilité d’un site web ?

La rentabilité d’un site se mesure par rapport au coût de l’investissement réalisé et à son apport. Il y a des sites dont le but est non-marchand, comme par exemple un site d’information institutionnel. Il sera plus difficile de mesurer la rentabilité d’un tel site, portant sur l’amélioration de la notoriété ou l’image de marque. En revanche, si l’objectif du site est commercial (générer des leads ou des ventes), la mesure du ROI est plus simple et pragmatique. En effet, il suffit de comparer la mise de départ (conception du site), les frais associés (hébergement, infogérance, etc.) et le temps “homme” (gestion de projet, production et intégration des contenus web, etc.) aux recettes, c’est à dire le chiffre d’affaires dégagé par l’apport en demandes entrantes (formulaires web, appels), ou les ventes directement générées par le site.

Les sites sans prétention vivotent, les autres explosent

Un site rentable n’est pas forcément le site qui a coûté le plus cher en conception et inversement, car tout dépend des qualités de l’architecture technique du site et celle des contenus. Néanmoins, en pratique, on constate que les petits budgets (moins de 1500 euros) ne permettent pas toujours d’avoir un site performant techniquement. Par exemple, pour ce prix-là, vous pouvez avoir un CMS WordPress ou Prestashop basique, sans paramétrage avancé (absence de sitemap XML, de plugin de référencement, de fil d’Ariane, etc.). Ces options et/ou développements sont généralement accessibles sur des sites, dont la conception coûte autour de 3000 euros. Bien sûr, tout dépend du prestataire, mais cela permet d’avoir un ordre d’idée. S’agissant des solutions “votre site clé en main”, elles ne sont pas chères (conception parfois gratuite), mais entraînent des frais annuels (location de l’outil de gestion web, hébergement, etc.). Les possibilités pour référencer des pages web sont souvent maigres (exemple : impossible de paramétrer manuellement les balises Title et Description). Besoin de conseils pour un projet web ?

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet

Laisser un commentaire