6 techniques SEO pour réussir votre netlinking

Accueil > Conseil référencement > 6 techniques SEO pour réussir votre netlinking

Rien ne sert d’avoir un beau site s’il n’est pas visible et que personne ne le visite. C’est une évidence, et c’est aussi la raison pour laquelle les questions de référencement sont essentielles : c’est grâce aux techniques de référencement qu’une page web sera bien indexée par les moteurs de recherche, et que les clients ou prospects la trouveront. Bien sûr, ces techniques évoluent rapidement et régulièrement. Mais les éléments principaux restent les mêmes : un contenu de qualité, cohérent et bien relié au reste de la Toile. Nous nous intéresserons tout particulièrement ici au dernier point : la façon dont les pages web sont liées aux autres, en anglais le netlinking.

mots-clés de niche

Netlinking : la notion de backlinks ?

Les backlinks sont utiles au référencement naturel. Il s’agit de liens entrants situés sur un autre site, qui pointent vers une page de référence. Les backlinks constituent donc des portes d’entrée vers votre site, aussi bien pour les internautes, que pour les robots d’indexation des moteurs de recherche. Quand on parle de référencement, il faut savoir que les moteurs de recherche comme Google, Bing, ou Yahoo, fonctionnent avec des petits robots qui vont visiter le web, passant de page en page grâce aux liens. On dit qu’ils “crawlent” le web. Une fois la page visitée, ils peuvent l’indexer et la classer, afin de la proposer plus tard parmi les résultats de recherche. Il est donc essentiel que ces robots puissent accéder à votre site grâce à des backlinks, sans quoi la page n’apparaîtra pas dans les résultats de recherche. Ces liens apportent ainsi directement du trafic, en permettant aux visiteurs d’accéder à votre site depuis une autre page. Ils apportent aussi de la visibilité, donc du trafic indirectement, car ils permettent une meilleure indexation de la page dans les moteurs de recherche (cercle vertueux).

Quel est le rapport entre backlinks et netlinking ?

Les backlinks sont les liens entrants. Le netlinking est l’action qui consiste à multiplier les backlinks. Mais attention, il ne faut surtout pas faire cela n’importe comment ! La qualité est à privilégier sur la quantité. Google voit en effet d’un mauvais œil l’apparition soudaine d’une multitude de backlinks : il considère cela comme une probable tricherie et Google sanctionne les tricheurs.
Une bonne stratégie de netlinking doit être pensée sur le long terme et surtout, elle doit être cohérente avec la stratégie sémantique métier. Ainsi, un backlink aura plus ou moins de valeur pour les moteurs de recherche, selon la page sur laquelle il est situé. La spécialisation sémantique de la page, ainsi que son autorité (ranking) font, par exemple, partie des critères d’appréciation. Un lien placé sur la page d’un annuaire généraliste aura une plus faible valeur qu’un lien placé sur la page d’accueil d’un site spécialisé dans votre domaine d’activité, votre domaine sémantique…

Quels sont les liens efficaces pour améliorer son référencement ?

Ici aussi, la règle est de se mettre à la place du visiteur : le backlink doit être placé à un endroit logique, de manière à ce que les personnes qui cliquent dessus aient une chance d’être intéressées par votre site. C’est une stratégie dangereuse que de vouloir essayer de les « piéger », uniquement pour générer du trafic sur votre page !
Quelques principes doivent être gardés en tête. Certains concernent la mise en contexte du lien :

  • Il est préférable que le lien soit dans le corps de la page, au milieu du contenu, et non dans une rubrique à part « Liens » ou « Prestataires ».
  • L’ancre du lien (en anglais, “anchor text”), c’est à dire les mots sur lesquels il faut cliquer pour accéder à votre page, doivent bien correspondre à la thématique de la page d’atterrissage.
  • L’ancre ne doit pas être sur-optimisée, dans le sens ou il est recommandé, même si cela semble moins optimal, de placer des liens sur des mots-clés comme “en savoir plus” ou “lire la suite”.
  • Le lien doit être intégré dans le reste du texte, plutôt que d’être présenté en tant que lien.
  • Le tout doit être suffisamment cohérent et attirant pour que le lien soit régulièrement cliqué.
  • Un lien placé sur une page elle-même populaire (avec un bon PageRank pour Google) est de meilleur qualité.
  • Il convient, bien sûr, que le lien soit sur la page d’un site dont les pratiques SEO sont correctes.
  • La page sur laquelle le lien est posté doit être un minimum visitée.

Un contenu de qualité pour obtenir des liens intéressants

L’une des meilleures stratégies de netlinking, c’est le linkbaiting, c’est-à-dire la « pêche aux liens ». Le principe est simple, mais la mise en œuvre l’est un peu moins : il faut produire un contenu suffisamment intéressant pour que les internautes aient spontanément envie de le relayer. Comment est-ce possible ? Par exemple en se positionnant comme un expert dans son domaine (création de livres blancs, de fiches techniques, de tutoriels, etc.), en créant des contenus diversifiés et attractifs (graphismes léchés, textes amusants, etc.), ou encore en jouant sur la curiosité (informations originales, remise en cause d’a priori, etc.).

L’importance de la viralité : réseaux sociaux et backlinking

Les réseaux sociaux peuvent donner une audience plus large à votre site web et il est utile d’y avoir recours pour plusieurs raisons. D’une part, les partages sur Facebook, Google+, Twitter, etc. semblent être très bien considérés par Google, qui estime qu’un contenu partagé est un contenu populaire et intéressant (donc digne d’apparaître dans les résultats de recherche). Et d’autre part, parce que les réseaux sociaux sont un complément indispensable à la plupart des autres techniques de netlinking. Par exemple, dans le cas de la « pêche aux liens », les contenus de qualité attireront d’autant plus qu’ils auront été publiés et partagés sur Facebook : cela participe à votre réputation numérique. Les liens du réseau social Google + ont une influence directe sur le positionnement d’une page web. Ce ne sera pas le cas des contenus diffusés sur les autres réseaux sociaux.

Actualiser ses publications : le blog professionnel

Pour Google, il est aussi important d’avoir un contenu régulièrement actualisé. Dans le cadre d’une stratégie d’optimisation du référencement naturel (SEO), ouvrir un blog est devenu courant, quand ce n’est pas systématique. Grâce à lui, il y a en effet plus de contenus, des informations plus récentes, et une communauté de fans/clients/prospects mieux construite, plus à même de relayer votre contenu. Ce sont des points positifs, à la fois du point de vue de la communication (le statut de l’entreprise est conforté, l’image de marque est renforcée et contrôlée) et du point de vue du référencement (la présence de commentaires aide).

Les références de pairs ou de prestataires : guest-blogging

Avoir un blog ou un site internet va aussi vous permettre de proposer des échanges à d’autres acteurs de votre secteur économique, ou à d’autres personnes bénéficiant d’une importante présence médiatique. Une technique efficace pour construire des backlinks de qualité consiste à rédiger des articles invités (et bien sûr proposer à d’autres blogueurs d’écrire un article sur votre blog) sur des blogs dont la thématique est la même que la vôtre.
Dans les deux cas, un lien vers votre site et/ou votre blog apparaîtra sur le blog de votre invité ou de votre hôte. De plus, il s’agira d’un backlink valorisé par Google, car présent dans le corps de texte, dans un environnement sémantique cohérent avec le vôtre et sur une page reconnue ! Cette technique demande de s’investir un peu dans la blogosphère pour se faire des contacts intéressants, mais elle permet de générer un trafic qualifié et d’optimiser le référencement : elle est donc efficace.
Pour ceux que le travail de mise en relation nécessaire rebute, il est aussi possible de travailler directement avec des partenaires commerciaux. Mais dans le cas où ils ne sont pas eux-mêmes blogueurs, il est souvent préférable d’écrire soi-même l’article pour être certain qu’il présentera bien votre activité.

Autres techniques : annuaires, communiqués de presse, etc.

Enfin, on trouve parmi les techniques souvent utilisées, bien que moins qualitatives, l’inscription du site sur des annuaires, spécialisés ou non, et la publication de communiqués de presse. En soi, ces méthodes ne sont pas problématiques. Par contre, il faut bien faire attention au moment de choisir les sites sur lesquels seront publiés les backlinks : l’inscription sur 50 annuaires n’étant pas mis à jour et sans thématique particulière, avec un texte copié-collé, fera souvent plus de mal que de bien. Mais si les sites sont soigneusement sélectionnés, il n’y a aucune raison de se priver de cet apport, en complément d’une stratégie de contenu plus qualitative.

Comme les autres techniques de référencement, le netlinking est donc à double tranchant : puissant, mais aussi complexe à mettre en œuvre. Se faire accompagner par des professionnels permet d’être au courant des dernières évolutions, dans un domaine qui change vite et d’éviter les sanctions liées à la sur-optimisation. Surtout, cela permet d’avoir une stratégie efficace et d’apparaître enfin dans les premiers résultats…

Written by

The author didnt add any Information to his profile yet

Laisser un commentaire